RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le Conseil national de l'audiovisuel menace d'interrompre plusieurs radio étrangères d'ici 2009

(RSF/IFEX) - Le 3 novembre 2008, Reporters sans frontières a dressé une lettre au président de la République, Ilham Aliev, après l'annonce par le Conseil national de l'audiovisuel de son intention de mettre un terme à la diffusion des programmes de trois radios étrangères (BBC, Radio Free Europe/Radio Liberty et Voice of America) sur la bande FM, d'ici 2009.

Reporters sans frontières a qualifié de "choquants" et d'"alarmants" les propos tenus le 31 octobre par Nushirvan Magerramli, président du Conseil national de l'audiovisuel, annonçant ces prochaines suspensions.

L'organisation a rappelé que les trois médias concernés "fournissent une information de qualité, complète et objective" et "contribuent de manière fondamentale à la persistance d'un pluralisme, par ailleurs quasi inexistant, dans la sphère médiatique azerbaïdjanaise". Reporters sans frontières a insisté sur "la popularité dont [ces médias] jouissent - tout particulièrement RFE/RL".

Par ailleurs, Reporters sans frontières a dénoncé ce qu'elle considère comme "une erreur stratégique grave", qu'elle condamnerait "avec la plus grande rigueur si elle devenait réalité". Selon l'organisation, il est impossible de l'interpréter autrement que comme "l'expression d'une volonté de contrôle exacerbé sur l'espace médiatique du pays et une régression politique".

L'organisation a insisté sur le fait que "les radios ne disparaîtraient pas pour autant, puisqu'il leur sera possible de diffuser sur ondes courtes, tout comme à l'époque soviétique". Elle a souligné que "cela ne se ferait qu'au prix de la qualité de réception pour les auditeurs".

Soulignant qu'"il n'est pas trop tard", Reporters sans frontières a appelé le président Ilham Aliev à "rejeter cette décision", à se démarquer d'"un acte contre-productif pour l'Azerbaïdjan", ainsi qu'à "faire savoir que les médias étrangers ne sont pas une menace pour [son] autorité et qu'ils jouent un rôle central dans l'information de [ses] citoyens." Enfin, l'organisation a encouragé le président à engager le dialogue avec les représentants des trois radios et à envisager, si nécessaire, la construction de nouveaux émetteurs.

Le 31 octobre 2008, le président du Conseil national de l'audiovisuel, Nushirvan Magerramli, a déclaré que les radios Radio Free Europe/Radio Liberty, BBC et Voice of America en langue locale devront cesser d'émettre sur la FM à partir de 2009. "L'Azerbaïdjan n'est pas intéressé par les radios étrangères sur ses fréquences nationales", a-t-il précisé. Il a par ailleurs ajouté, qu'au cours des dernières années, les télévisions russes et turques, mais aussi les radios françaises et russes, avaient perdu leurs fréquences. Cette décision pourrait être appliquée progressivement. Les radios concernées émettent sur la bande FM, RFE/RL et VOA sur la fréquence 101.7, la BBC sur 103.3.

Dernier Tweet :

Media Council of Tanzania (MCT) and Reporters Without Borders (RSF) develop media ownership monitoring map after 3… https://t.co/MSG9FvmZjq