RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

De jeunes activistes visés alors que l'étau se resserre autour de la liberté d'expression

(ARTICLE 19/IFEX) - Le 10 mars 2011 - Sept organisations membres du Groupe de partenariat international pour l'Azerbaïdjan condamnent la récente vague d'arrestations de jeunes activistes et blogueurs, en lien avec l'organisation de manifestations pour la démocratie dans le pays, et réclament leur libération immédiate. Ces dernières semaines, les restrictions à la liberté d'expression et les pressions exercées par les autorités azerbaïdjanaises sont en recrudescence, alors que les appels à des manifestations pour la démocratie, inspirés des événements au Moyen-Orient et au Maghreb, ont eu un fort écho dans le pays.

Les organisations signataires appellent les autorités azerbaïdjanaises à libérer immédiatement et sans condition les cinq jeunes activistes actuellement détenus, et à lever les restrictions qu'ils imposent aux libertés d'expression et de rassemblement.

Les jeunes activistes détenus sont :

• Jabbar Savalan : cet activiste politique d'opposition a été arrêté le 5 février 2011 après avoir posté sur Facebook des appels à manifester pour la démocratie. Il a été inculpé pour possession de drogues avec intention de la revendre, après que la police a affirmé avoir trouvé 0,74 gramme de marijuana dans sa poche. Savalan n'a aucun antécédent d'usage ou de possession de drogue. Ses soutiens affirment que la marijuana a été déposée intentionnellement. Il reste en détention préventive et risque jusqu'à 3 ans de prison.

• Bakhtiyar Hajyiev : ce blogueur et activiste est impliqué dans l'organisation de la marche de protestation du 11 mars. Il a été arrêté le 4 mars 2011, accusé d'avoir échappé au service militaire. Même si celui-ci est obligatoire, la Constitution azerbaïdjanaise prévoit un service alternatif, dont Hajyiev a réclamé l'application. Dans une lettre envoyée de sa prison de Ganja, Hajyiev affirme avoir été frappé et menacé de viol par la police. Il est en détention préventive et risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement.

• Dayanat Babayev : activiste politique d'opposition, il a été arrêté le 4 mars 2011 alors qu'il parlait au téléphone en public. Il a été condamné à 10 jours de détention pour "violation de l'ordre public". Babayev, injoignable pendant 2 jours, a raconté que la police lui avait dit que sa détention était liée à la marche de protestation prévue le 12 mars 2011.

• Les jeunes activistes Rashadat Akhundov et Sakhavat Soltanli ont été arrêtés le 8 mars 2011. Akhundov a été inculpé pour refus d'obtempérer aux ordres des policiers tandis que Soltanli est accusé d'"auto-hooliganisme". Bien qu'ils maintiennent tous deux que ces accusations sont fausses, ils ont été condamnés à 5 jours de détention chacun.

Ces arrestations ont lieu dans le cadre d'une large campagne d'intimidation, de harcèlement et d'emprisonnement de personnes critiques des autorités azerbaïdjanaises. En plus de ces arrestations, trois ONG ont été fermées par la police à Ganja. Les employés de l'Institut pour la liberté et la sécurité des reporters ont été arrêtés et interrogés à Bakou. Un certain nombre de cyber-activistes affirme avoir été harcelés et interrogés par la police, en lien avec leurs activités sur Facebook.

Conformément à la loi internationale, les autorités azerbaïdjanaises doivent respecter et protéger les droits à la liberté d'expression et à la liberté de rassemblement, fondamentales pour une société démocratique. Les organisations signataires appellent les autorités azerbaïdjanaises à libérer immédiatement et sans condition les jeunes activistes détenus et à lever les restrictions qu'elles imposent aux libertés d'expression et de rassemblement.

Le Groupe de partenariat international pour l'Azerbaïdjan est une coalition de 20 ONG internationales travaillant à la promotion et à la protection de la liberté d'expression en Azerbaïdjan. Pour plus d'informations sur ce partenariat, contacter Rebecca Vincent: +44 (0)207 324 2500 ou [email protected]

ARTICLE 19
Freedom House
Index on Censorship
Reporters sans frontières

SIGNATAIRES NON MEMBRES DE L'IFEX

Human Rights House Foundation
Media Diversity Institute
Norwegian Helsinki Committee

Dernier Tweet :

Staff at @ZETATijuana fear attack by drug traffickers after report on criminal activities https://t.co/gYKvSWZ6ey | @sip_oficial #Mexico