RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste bénéficie d'une remise en liberté anticipée en Azerbaïdjan

(RSF/IFEX) - "Nous sommes soulagés de savoir Ramin Bayramov en liberté, a déclaré Reporters sans frontières. Il aura cependant passé un an derrière les barreaux pour avoir exprimé des opinions critiques à l'égard des autorités. D'autres journalistes, tels qu'Anar Bayramli en Azerbaïdjan ou Farid Huseyn et Shahriyar Hajizade en Iran, restent otages du conflit diplomatique entre les deux pays. Ils doivent immédiatement être remis en liberté et bénéficier de procès véritablement équitables."

Rédacteur en chef du site d'information islamazeri.com, Ramin Bayramov a bénéficié d'une libération anticipée le 17 août 2012. Arrêté il y a un an en même temps que plusieurs personnalités de l'opposition islamique, il avait d'abord été accusé d'"activités hostiles à l'égard de l'Azerbaïdjan", avant d'être condamné à un an et demi de prison pour "possession illégale d'armes et de drogue".

Dernier Tweet :

NGOs targeted, military abuses supressed and remembering #Ampatuan. https://t.co/fek09HOPDi