RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'écrivain Wang Dejia arrêté après des articles critiques des Jeux olympiques de Pékin

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce l'arrestation de Wang Dejia, plus connu sous le nom de plume de Jing Chu, qui écrit des articles sur Internet. Il a été placé en détention, le 13 décembre 2007, pour "subversion du pouvoir de l'État", à Guilin, dans la province du Guangxi (Sud).

"Cette nouvelle arrestation d'un écrivain qui a émis des critiques sur la manière dont sont organisés les Jeux olympiques de Pékin, est très préoccupante à huit mois du début de l'événement. Elle fait craindre un renforcement de la répression à l'encontre des Chinois qui osent émettre des doutes sur les JO notamment sur Internet et auprès des journalistes étrangers. Nous demandons la libération de Wang Dejia", a affirmé l'organisation.

Le 13 décembre dans l'après-midi, des agents de police de Quanzhou Chengbei et de la Sécurité publique de Guilin ont perquisitionné la maison de Wang Dejia et ont emmené ses articles, ses livres et son ordinateur. Selon sa famille, Jing Chu était accusé de "diffamation" lorsqu'il a été emmené au bureau de police de Quanzhou Chengbei en début de soirée. Dans la nuit, ses proches ont appris que Jing Chu était accusé d'"incitation à la subversion du pouvoir de l'État".

Son frère et son cousin se sont rendus à la station de police, mais n'ont pas été autorisés à le voir.

Cette arrestation pourrait être liée aux articles qu'il a écrit, notamment: "Possession illégale de secrets d'État: une invention du Parti communiste pour persécuter les prisonniers de conscience". Il y écrit notamment: "Les Jeux Olympiques menottés n'apporteront que du malheur à la population. Le journaliste Li Yuanlong condamné à deux ans pour quatre articles. Combien vais-je prendre?"

En octobre 2007, Wang Dejia a rencontré des représentants de l'ambassade des États-Unis en Chine pour parler de la situation des droits de l'homme. Selon sa famille, son arrestation est liée à ses articles et à cette rencontre.

Dernier Tweet :

#IndexAwards2018: Champions of free expression shortlist announced https://t.co/mF3bFLWYiV https://t.co/nemh9387yw