RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Blogueur encourt une peine de prison pour ses articles «extrémistes»

Courtesy photo/RSF

Cet article a été initialement publié sur rsf.org le 12 octobre 2016.

Le procès du jeune blogueur bélarusse Edouard Paltchys, emprisonné depuis dix mois, débutera le 14 octobre 2016 et se déroulera à huis clos. A la lumière d'une récente expertise indépendante des textes incriminés, Reporters sans frontières (RSF) dénonce des accusations sans fondement et demande sa libération immédiate et inconditionnelle.

Edouard Paltchys, blogueur bélarusse de 26 ans, également connu sous le nom de plume de “Jhon Silver”, comparaîtra pour la première fois le 14 octobre 2016 pour répondre d'accusations d'“incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse” et de “distribution de matériel pornographique”. En détention provisoire depuis janvier 2016, il encourt une peine allant jusqu'à cinq ans de prison. Le tribunal municipal de Minsk a fait savoir que le procès se déroulerait à huis clos.

Les neuf articles incriminés, qualifiés d'«extrémistes» par la justice, ont longtemps été tenus secrets. Conformément à une demande de longue date des associations de défense des droits de l'homme bélarusses, auxquelles s'était joint RSF, une expertise linguistique indépendante a enfin récemment pu être menée, démontrant que les charges retenues contre le blogueur étaient infondées. Le 5 octobre, six organisations dont l'Association bélarusse des journalistes (BAJ), partenaire de RSF, ont reconnu Edouard Paltchys prisonnier politique et appelé à sa libération immédiate. «Les textes ne contiennent rien d'autre que l'opinion de l'auteur sur des développements historiques et des faits, ses remarques critiques sur la géopolitique et la politique étrangère de certains pays», ont expliqué ces organisations dans un communiqué commun. Elles relèvent que les neuf articles incriminés «ne contiennent aucune trace d'incitation à la guerre, à la violence, à la haine (...), ni ne posent de menace à la sécurité nationale, l'ordre public, la santé publique ou la morale.»

«Nous demandons au tribunal de Minsk de prendre en compte les conclusions de cette expertise indépendante et de lever les accusations sans fondement contre Edouard Paltchys, dont la détention depuis dix mois est une injustice criante, déclare Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l'Est et Asie centrale à Reporters sans frontières (RSF). Nous appelons à la levée du huis clos, qui n'a aucune raison d'être dans l'examen d'un délit d'opinion.»

Edouard Paltchys est le fondateur du blog 1863x.com, qui relaie des billets d'opinion politiques dans lesquels l'auteur prend principalement position contre la politique étrangère russe, notamment dans les relations du pays avec l'Ukraine et le Bélarus. Le blogueur a été arrêté en Russie en janvier 2016 et extradé vers son pays d'origine en mai où il est resté incarcéré dans l'attente de son procès.

Le Bélarus occupe la 157ème place sur 180 pays dans le Classement mondial 2016 de la liberté de la presse, établi par RSF.

Dernier Tweet :

Angola: Reporters @RafaelMdeMorais & Bras Lourenco charged w/ crimes against state https://t.co/xmnm3O7ABY… https://t.co/Jrn0H703Rk