RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un colonel militaire menace de mort un journaliste

(MFWA/IFEX) - Le 13 août 2008, Jean-Christophe Houngho, chroniqueur parlementaire au journal "Le Matinal", un quotidien indépendant, a porté plainte auprès du syndicat des journalistes que sa vie est en danger.

Houngho a affirmé que le colonel Antoine Guy Adjaho, le commandant militaire de l'Assemblée Nationale, le menace et intimide constamment.

Le journaliste a confié au Syndicat National des Professionnels des Médias du Bénin (SYNAPROMEB) qu'en présence de deux de ses collègues, le colonel Adjaho l'avait accusé d'être à la solde de l'Opposition et l'a menacé en disant: "je vais te faire la peau".

Lors d'un entretien téléphonique avec le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA), Houngho a indiqué que c'est la troisième fois que le colonel lui demande des explications au sujet des ses écrits. Francis Okoya, Président du Réseau des journalistes accrédités au Parlement, qui a été témoin des échanges, a confirmé le récit de Houngho.

Le colonel Adjaho a toutefois nié avoir proféré les menaces. Selon le SYNAPROMEB, il aurait dit que "je l'ai appelé en compagnie de deux de ses confrères" pour lui dire: "tu es dans la logique de destruction", qu' "tu n'as pas ta place dans la corporation" et que s'il continue ainsi, "tu vas t'autodétruire".

Dans une déclaration lancée le 1er septembre, le SYNAPROMEB a invité le grand public, y compris le colonel Adjaho, à utiliser les voies de recours existantes en vue d'aborder les difficultés qu'il pourrait avoir avec les médias.

Dernier Tweet :

Lesotho Constitutional Court maintains that criminalisation of defamation has chilling effect on journalistic freed… https://t.co/hUo7LNz80p