RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Ouverture du procès des assassins présumés du journaliste Carlos Quispe Quispe

(RSF/IFEX) - Le 18 juin 2008 s'est ouvert le procès des assassins présumés de Carlos Quispe Quispe, journaliste de Radio Municipal Pucarani, décédé le 29 mars dans la ville du même nom (département de La Paz, Ouest) après avoir été passé à tabac par des opposants au maire.

Six personnes, poursuivies pour "homicide" et "association de malfaiteurs", étaient présentes sur le banc des accusés: quatre conseillers municipaux - Edwin Huampo Espinoza, Basilio Poma Poma, Rufina Zerna Flores et Nicolaza Cruz Quispe - et deux dirigeants du Comité de vigilance - instance de contrôle municipal - de Pucarani, Julio Quisberth Quispe et Efraín Ticonipa. Des parents de la victime et Jorge Borda, le conseiller juridique de la mairie, qui s'est constituée partie civile dans l'affaire, seront entendus comme témoins. Selon les déclarations de Jorge Borda à Reporters sans frontières, Carlos Quispe Quispe aurait été brutalisé par des membres du Comité de vigilance avec les encouragements des conseillers municipaux mis en cause.

Reporters sans frontières considère l'ouverture de ce procès comme un premier pas dans la lutte contre l'impunité et espère que le tribunal de Pucarani établira toutes les responsabilités individuelles et collectives dans l'assassinat du journaliste de Radio Municipal Pucarani.

Dernier Tweet :

How did social media pressure help the release of Pashtun human rights activist Gulalai Ismail who was detained at… https://t.co/ovtJfxqXc5