RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'assassin d'un journaliste obtient une libération partielle anticipée pour "bonne conduite"

(RSF/IFEX) - Le 3 novembre 2008, le bureau d'application des peines de Rio de Janeiro a accordé un régime de semi-liberté pour "bonne conduite" à Claudino dos Santos Coelho, dit "Xuxa". Ce trafiquant avait été condamné, en 2005, à vingt-trois ans et six mois de prison pour l'assassinat de Tim Lopes, journaliste de la chaîne de télévision privée TV Globo, en juin 2002. Détenu depuis le 9 août 2002, Xuxa a purgé un tiers de sa peine. La justice brésilienne ne le contraint donc plus qu'à passer ses nuits en prison. Mais selon les révélations du quotidien "Extra", Claudino dos Santos Coelho aurait déjà violé cette obligation.

"Alors que nous avions exprimé notre satisfaction en 2005 après la condamnation des sept prévenus mis en examen pour le meurtre de Tim Lopes, nous partageons aujourd'hui l'incompréhension de sa famille. Une telle concession nous semble totalement injustifiée au vu de la cruauté des faits qui lui sont reprochés", a déclaré Reporters sans frontières.

En juin 2002, alors que le journaliste enquêtait sur des cas d'exploitation sexuelle de mineurs organisés par des narcotrafiquants dans la favela de Vila del Cruzeiro, à Rio de Janeiro, Tim Lopes avait été capturé, séquestré et torturé par la bande d'"Elias le fou", qui l'avait ensuite achevé à coups de sabre, avant de brûler son corps. Sept membres du gang, dont Xuxa, ont été condamnés pour ces faits, à des peines allant de vingt-trois à vingt-huit ans de prison.

Mise à jour du cas Lopes: http://www.ifex.org/en/content/view/full/69658

Dernier Tweet :

#إيران: أطلقوا سراح محامية حقوق الإنسان البارزة نسرين ستوده https://t.co/EgPpWCdINa @GulfCentre4HR