RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Régime de semi-liberté annulé pour l'un des assassins du journaliste Tim Lopes

(RSF/IFEX) - Alors qu'il devait bénéficier d'un régime de semi-liberté lui permettant de visiter ses proches en journée, Cláudio Orlando do Nascimento alias "Ratinho" restera finalement en prison, sur décision de la chambre d'application des peines de l'État de Rio de Janeiro. Détenu depuis 2002 et condamné en 2005 à vingt-trois ans et demi de prison pour l'assassinat, en juin 2002, de Tim Lopes, journaliste de la chaîne Rede Globo, "Ratinho" pouvait légalement solliciter une semi-liberté après avoir effectué un sixième de sa peine. L'administration pénitentiaire la lui avait accordée en décembre 2008 pour "bonne conduite". Le juge d'appel Rafael Estrela a fait valoir que "Ratinho" s'était évadé dans le passé après sa condamnation pour d'autres crimes.

Selon la police, "Ratinho", gangster notoire de la favela Vila Cruzeiro, était le principal auteur des actes de barbarie commis contre Tim Lopes avant son assassinat. Le journaliste avait été enlevé alors qu'il enquêtait sur des affaires de détournements de mineurs à Vila Cruzeiro. Sept personnes avaient été condamnées pour cet assassinat à des peines comprises entre vingt-trois et vingt-huit ans de prison. L'une d'elles, Claudino dos Santos Coelho alias "Xuxa", a bénéficié d'une semi-liberté en décembre 2008.

Mise à jour du cas Lopes: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/99682

Dernier Tweet :

More good news from #Malaysia, as a law imposing criminal penalties for supposed "fake news" is repealed by the new… https://t.co/JXME1YMPby