RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Dix ans après la tragédie de Sapouy une artère de Ouagadougou est rebaptisée "avenue Norbert Zongo"

(RSF/IFEX) - À l'occasion de la commémoration du 10e anniversaire de l'assassinat, le 13 décembre 1998 à Sapouy (Sud), du directeur de l'hebdomadaire "L'Indépendant" et trois de ses compagnons, Reporters sans frontières a organisé une opération visant à changer, à l'aide d'autocollants, le nom de l'avenue de la Nation pour rendre hommage à Norbert Zongo.

En marge d'une marche organisée par le collectif contre l'impunité au Burkina Faso dans les rues de la capitale, Jean-François Julliard, secrétaire général de l'organisation, et Léonard Vincent, responsable de l'information, ont posé des autocollants figurant un faux panneau d'identification des rues de Ouagadougou, indiquant "Avenue Norbert Zongo". Ils ont distribué des autocollants aux manifestants pour les inciter à les coller à leur tour partout dans la capitale, en guise d'hommage au journaliste assassiné et aux trois autres victimes.

"Dix ans après le massacre de Sapouy, les Burkinabés en sont toujours au même point, malgré les soupçons et les éléments ayant orienté l'enquête vers le frère du chef de l'État et la garde présidentielle. Pour ajouter le mépris au scandale, non seulement les autorités ont tout fait pour empêcher que justice soit rendue, mais elles n'ont même pas fait en sorte que le Burkina Faso honore l'un de ses meilleurs fils. Au moins aujourd'hui, cette injustice est en partie réparée", a déclaré l'organisation.

Dernier Tweet :

Pakistan’s pioneering safety bill remains flawed. "From what has been presented to the public so far, the bill does… https://t.co/0XAI34DObN