RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste et opposant Ohn Kyaing de nouveau arrêté

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières et la Burma Media Association demandent la libération dans les plus brefs délais d'Ohn Kyaing, ancien journaliste, membre de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le principal parti d'opposition mené par Aung San Suu Kyi. Il a déjà passé 15 ans en prison entre 1990 et 2005 pour avoir "écrit et distribué des pamphlets séditieux".

"Malgré la libération d'environ 9 000 prisonniers, dont une poignée de prisonniers politiques, en septembre, les arrestations se multiplient parmi les opposants au régime militaire. Une fois de plus un journaliste et opposant est arrêté sans aucun motif apparent. Si Ohn Kyaing est renvoyé en prison en raison de l'aide qu'il a apportée aux victimes du cyclone Nargis, il s'agirait d'une décision scandaleuse, punissant en fait une action humanitaire", ont affirmé les deux organisations.

Selon Nyan Win, porte-parole de la LND, Ohn Kyaing a été arrêté par la police le 1er octobre 2008 à son domicile. "Nous ne connaissons toujours pas les motifs de son arrestation, mais nous savions qu'il était fortement impliqué dans des activités de secours auprès des survivants du cyclone Nargis", a indiqué Nyan Win à l'agence Associated Press.

Aujourd'hui âgé de 64 ans, le journaliste et député de la LND a signé de nombreux articles, sous le nom de plume Aung Wint, dans des journaux tels que "Hanthawaddy" ou "Botahtaung" qui l'avaient licencié sur ordre des autorités. Il avait rejoint la LND après une longue carrière journalistique et avait remporté un siège au Parlement élu en 1990 (élections largement remportées par le parti d'Aung San Suu Kyi, mais jamais reconnues par les autorités militaires).

Arrêté en septembre 1990 par des agents des services secrets (MIS), il avait été condamné à 17 ans de prison pour avoir "écrit et distribué des pamphlets séditieux" et "menacé la sécurité de l'Etat", avant d'être libéré le 3 janvier 2005.

Ohn Kyaing est un proche d'U Win Tin, ancien journaliste engagé en politique, libéré le 23 septembre 2008 après dix-neuf ans de détention. U Win Tin, à propos de l'arrestation d'Ohn Kyaing, a déclaré qu'il ne s'agissait pas de "quelque chose d'inhabituel et qu'il fallait s'y attendre. C'est un collaborateur proche, un bon ami et un homme hautement qualifié".

Le blogueur et comédien Zarganar ainsi que le journaliste sportif Zaw Thet Htwe, ont déjà été inculpés pour avoir troublé l'ordre public en raison de l'aide qu'ils ont apportée aux victimes du cyclone Nargis et pour avoir critiqué la gestion gouvernementale des secours humanitaires.

Pour des informations complémentaires sur l'emprisonnement d'Ohn Kyaing entre 1990 et 2005, cliquer ici:
http://www.ifex.org/fr/content/view/full/63607

Dernier Tweet :

It's 10 mnths since the murder of journalist #DaphneCaruanaGalizia. She exposed corruption in the Maltese establish… https://t.co/wSmLLyRsTX