RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une journaliste condamnée à deux ans de prison pour des clichés sur le cyclone Nargis

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières et la Burma Media Association sont indignées par la condamnation à deux ans de prison de Ein Khaing Oo, correspondante de l'hebdomadaire "Ecovision Journal", pour avoir pris des clichés de victimes du cyclone Nargis qui a frappé le pays en mai 2008, laissant au moins 130 000 personnes mortes ou disparues.

"Cette condamnation injuste survient dans une vague de condamnations sans précédent de journalistes et activistes. Nous appelons les autorités militaires à libérer Ein Khaing Oo, qui n'a commis aucun crime, à part celui d'avoir témoigné du désastre humanitaire dans le delta de l'Irrawaddy", ont déclaré les deux organisations.

Selon Mizzima News, la condamnation de la journaliste, âgée de 24 ans, a été prononcée durant un procès tenu à huit clos, sans qu'elle ait pu bénéficier de l'assistance d'un avocat. Elle a été accusée de prendre des clichés pouvant servir aux médias étrangers.

Ein Khaing Oo, arrêtée le 10 juin alors qu'elle couvrait une manifestation de personnes affectées par le cyclone devant les bâtiments d'une institution onusienne à Rangoon, a déjà passé cinq mois au sein de la prison d'Insein.

Le journaliste Zaw Thet Htwe et le blogueur Zarganar sont également détenus pour être venus en aide aux victimes de Nargis. Zarganar a été arrêté après avoir donné une interview à un reporter de la chaîne britannique BBC. Les verdicts les concernant pourraient être prononcés dans les prochains jours.

Pour des informations complémentaires sur les cas Zaw Thet Htwe et Zarganar, cliquer ici (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/95924

Dernier Tweet :

How did social media pressure help the release of Pashtun human rights activist Gulalai Ismail who was detained at… https://t.co/ovtJfxqXc5