RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le directeur du site Internet Net Press acquitté après six mois d'emprisonnement

(JED/IFEX) - Jean-Claude Kavumbagu, directeur du site Internet Net Press a quitté, le 19 mars 2009 vers 12h00 (heure locale), la prison centrale de Mpimba où il était incarcéré depuis le 11 septembre 2008 pour "diffamation" à l'endroit du président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza. La décision de la libération du journaliste est intervenue la veille mais les procédures de sa libération effective ont pris 24 heures.

Kavumbagu avait publié sur Net Press un article accusant le président Pierre Nkurunziza, d'avoir dépensé 100 millions de francs burundais (environ 60 000 euros) lors de son voyage en Chine, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. Le secrétaire général du gouvernement, qui avait porté plainte pour diffamation, a affirmé que le montant reçu par le chef de l'État burundais pour cette mission n'était que de 50 millions de francs burundais (environ 30 000 euros).

Dans une conversation téléphonique avec Journaliste en danger (JED) peu après sa sortie de prison, Kavumbagu a déclaré sa joie "d'être enfin libre" et a considéré sa détention prolongée comme étant "une affaire politique".

JED salue cet acquittement qui démontre à suffisance l'inutilité des peines d'emprisonnement pour des délits de presse tel que la diffamation. JED exhorte les autorités burundaises à emboiter le pas à d'autres pays de l'Afrique Centrale qui ont dépénalisé les délits de presse.

Mise à jour du cas Kavumbagu: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/96945

Dernier Tweet :

#Venezuela: Detienen a vecinos que exigían tener #Internet en Aragua https://t.co/wvNxvzCBvl @espaciopublico @ipysvenezuela @NoMasGuiso