RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste conduit à la prison de Mpimba

(JED/IFEX) - Thierry Ndayishimiye, directeur de publication de "Arc-en-ciel", un hebdomadaire privé paraissant à Bujumbura, capitale de la République du Burundi, a été arrêté et mis à la prison centrale de Bujumbura communément appelée "prison de Mpimba", mardi 10 août 2010, par le substitut du procureur pour "diffamation" à l'endroit de M. Célestin Nduwamungu, directeur général de la Régie Nationale d'Eau et d'Electricité (REGIDESO).

Ndayishimiye a été convoqué pour la 3ème fois par le substitut du procureur pour avoir publié le 30 juillet 2010 dans son édition n°308, un article intitulé "Odeur d'un détournement de près de 280 millions", dans lequel il a dénoncé le détournement de près de 280 millions de FBU, soit 110.000 USD, à la REGIDESO. Avant d'être transféré à la prison de Mpimba, Ndayishimiye a été détenu pendant une heure au cachot du parquet de la mairie de Bujumbura.

Contacté par l'Agence France Presse (AFP), M. Gabriel Sinarinzi, avocat de Ndayishimiye, a déclaré que son client avait brandi au substitut du procureur des documents attestant qu'il y a eu réellement détournement de fonds à la REGIDESO et avait témoigné qu'il n'avait pas l'intention de se soustraire à la justice.

Journaliste en danger (JED) s'insurge contre l'emprisonnement de Thierry Ndayishimiye et exige sa libération immédiate. JED se saisit de l'occasion pour demander une fois de plus aux autorités burundaises de libérer, sans condition, M. Jean- Claude Kavubangu, directeur de publication de Net press, détenu depuis le 17 juillet 2010 à la prison centrale de Bujumbura pour "trahison".

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

#Bahrain Profiles in Persecution: Ali Sayed Hashem https://t.co/wOuaFhjeVl @ADHRB