RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste tué dans des circonstances suspectes

(RSF/IFEX) - Le corps de Pov Sam Ath, rédacteur en chef du journal "Samleng Khmer Krom" ("La voix des Khmers Kroms"), a été retrouvé le 26 avril 2007 dans une valise, dans la vallée de Pich Nil, province de Kampong Speu (Sud). L'autopsie indique que le meurtrier a utilisé les câbles des freins du vélo du journaliste pour l'étrangler.

Reporters sans frontières demande au gouvernement, et notamment au ministre de l'Intérieur Sar Kheng, de mettre en place les moyens nécessaires pour qu'une enquête exhaustive soit menée sur cet assassinat." Il nous semble important de ne pas négliger la piste professionnelle", a affirmé l'organisation.

D'après Kéo Pisei, le commissaire de police de Kampong Speu, le corps de Pov Sam Ath aurait été déposé dans la vallée trois à quatre jours avant d'être retrouvé. Aucun indice n'a pour l'instant été découvert qui permettrait d'identifier les suspects. La police ne semble privilégier aucune piste. Le corps a été ramené à la famille le 26 avril dans la soirée et devrait être inhumé rapidement.

Pov Sam Ath, 29 ans, était le directeur et fondateur du journal "Samleng Khmer Krom". Il avait obtenu une licence de publication du ministère de l'Information en 2000 et avait dû la renouveler en janvier 2007, car le journal paraissait assez irrégulièrement. Il a publié de nombreux articles sur l'actualité locale.

Le ministre de l'Information n'a pas voulu se prononcer sur cette affaire, mais il a fait savoir qu'une couronne serait déposée lors des funérailles, en hommage à Pov Sam Ath.

Dernier Tweet :

Tep Vanny has been unjustly detained for two years as of today, for defending the human rights of her fellow Cambod… https://t.co/YGrdL4TSyw