RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Aidez à faire libérer un chansonnier emprisonné

Le chansonnier Lapiro de Mbanga est détenu depuis avril 2008 pour avoir écrit des paroles critiques sur le président Biya du Cameroun
Le chansonnier Lapiro de Mbanga est détenu depuis avril 2008 pour avoir écrit des paroles critiques sur le président Biya du Cameroun

via Freemuse

Freemuse, une organisation de défense de la libre expression pour les musiciens et les compositeurs, vous demande votre appui afin d'aider le chanteur-compositeur dissident Lapiro de Mbanga, emprisonné en 2008 et condamné à 640 000 $US pour avoir écrit une chanson critique du président Cameroun Paul Biya.

Freemuse et le Comité des écrivains en prison du PEN International (WiPC) mènent campagne pour obtenir sa remise en liberté depuis son incarcération en avril 2008. À cette époque, le Cameroun a modifié la constitution et éliminé les limites imposées au nombre des mandats à la présidence. Mbanga a exprimé son opposition dans une chanson intitulée « Constitution constipée ». Il y disait « le chef de l'État est pris au piège des réseaux qui l'obligent à rester au pouvoir, même s'il est fatigué ? Libérez Big Katika » (Big Katika est le sobriquet de Biya). Biya tente de se faire réélire en 2011.

Mbanga a été accusé de participer à des émeutes antigouvernementales pour protester contre le coût élevé de la vie au Cameroun. « Les accusations contre Mbanga sont considérées généralement comme ayant été portées en représailles à ses critiques du gouvernement », dit le WiPC. Sa femme a nié qu'il ait pris part aux émeutes et insiste sur le fait qu'il a été un élément modérateur qui a dissuadé les gens d'incendier un immeuble. Récemment, il a souffert de la typhoïde, rapporte Freemuse. Le WiPC rapporte qu'on lui a refusé des soins médicaux.

Le WiPC mettra en lumière le cas de Mbanga le 15 novembre 2009, Journée de l'Écrivain en prison, afin de souligner son courage.

Par ailleurs, Mbanga figure sur la liste des finalistes des lauréats du « The Orient Global Freedom to Create Prize » : http://www.freemuse.org/sw34335.asp

Le WiPC et Freemuse interjettent appel auprès de Biya pour qu'il libère Mbanga dès maintenant. Aidez à faire libérer Lapiro de Mbanga en écrivant aux autorités : http://www.freemuse.org/sw35436.asp