RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Jean-Bosco Talla condamné à un an de prison avec sursis

(RSF/IFEX) - Le 28 décembre 2009, le tribunal de première instance de Yaoundé a reconnu Jean-Bosco Talla coupable "d'outrage au président de la République" et l'a condamné à un an d'emprisonnement avec sursis avec trois ans de probation. La justice camerounaise le contraint en outre à payer trois millions de francs CFA (environ 4 500 euros) d'amende à l'Etat et 154 000 francs CFA (environ 234 euros) de frais de justice.

Reconduit à la prison Kondengui de Yaoundé, le directeur de l'hebdomadaire "Germinal" a l'intention, selon son avocat, Me Jean-Marie Nouga, de faire appel.

"Ce verdict est avant tout un soulagement car il devrait éviter à Jean-Bosco Talla de rester pendant de longs mois en prison. Il fait cependant peser sur le journaliste une épée de Damoclès susceptible de le contraindre à l'autocensure. Nous espérons que le paiement de l'amende lui permettra de retrouver le plus rapidement possible sa liberté", a déclaré Reporters sans frontières, qui encourage les autorités camerounaises à dépénaliser pleinement les délits de presse.

Dernier Tweet :

[email protected]_es alerta sobre nuevas amenazas a la libertad de prensa: 9 de cada 10 crímenes quedan impunes… https://t.co/cLB4npbZvW