RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LA SOCIÉTÉ CANWEST GLOBAL CONGÉDIE UN RÉDACTEUR EN CHEF D?EXPÉRIENCE

La réputation du Canada comme pays qui promeut et défend la liberté de la presse est mise à l’épreuve à la suite du congédiement d’un rédacteur en chef d’expérience par la société CanWest Global Communications Corp. (CanWest Global), le groupe de presse le plus important du pays. Selon le groupe Journalistes canadiens pour la liberté d’expression (CJFE), le rédacteur en chef du quotidien “The Citizen” d’Ottawa, Russell Mills, s’est fait dire par CanWest Global qu’il était congédié parce qu’il avait fait paraître un éditorial et un article sur des scandales impliquant le premier ministre Jean Chrétien, sans avoir obtenu au préalable l’approbation du siège social du groupe. Mills a été congédié le 16 juin.

L’Institut international de la presse (IIP) a également critiqué le geste, affirmant qu’il aurait “un effet peu rassurant sur les reportages critiques au Canada” et entraînerait davantage d’autocensure. “L’excellente réputation du Canada en matière de liberté de presse, souligne l’IIP, vient d’être entachée gravement par les mesures de CanWest Global.”

Depuis quelques mois, plusieurs journalistes et chroniqueurs de CanWest Global ont été congédiés ou ont démissionné après avoir exprimé des opinions différentes de celles des propriétaires de l’entreprise. À la fin de l’an dernier, après avoir ordonné à ses quatorze quotidiens, dont “The Gazette” de Montréal, de publier deux fois par semaine un éditorial commun, CanWest Global a menacé de mesures disciplinaires les employés de la “Gazette” qui critiqueraient publiquement cette décision. [Voir le “Communiqué” 11-15 de l%26#8217;IFEX.]">http://communique.ifex.org/articles_francais.cfm?system_id=4359">“Communiqué” 11-15 de l’IFEX.]

Le CJFE soutient que ce dernier incident tourne en dérision la présentation que CanWest Global a faite devant un comité parlementaire l’an dernier, dans laquelle le groupe de presse avait indiqué que chacun de ses journaux avait “ une politique rédactionnelle farouchement indépendante”.

Le CJFE a présenté un rapport détaillé sur cette controverse, que l’on peut consulter à www.cjfe.org/specials/canwest/. ">http://www.cjfe.org/specials/canwest/canwintro.html">www.cjfe.org/specials/canwest/.

Pour de plus amples renseignements, voir à www.cjfe.org et www.freemedia.at.


Dernier Tweet :

German freelancer Billy Six freed, leaves Venezuela after 4 months in prison https://t.co/Nxw2z3J7BO @pressfreedom @acmediaworkers @pen_int