RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LA POLICE A RECOURS À DES AGENTS PROVOCATEURS LORS D'UNE MANIFESTATION

Le groupe des Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE) a exprimé sa préoccupation après avoir constaté que des policiers qui s'étaient déguisés en protestataires lors d'un sommet des dirigeants d'Amérique du Nord s'étaient comportés en agents provocateurs en incitant à la violence à partir de la foule.

Selon des dépêches locales, environ 1 200 manifestants se trouvaient dans le petit village de villégiature de Montebello, au Québec, près de la capitale fédérale, Ottawa, tandis que le premier ministre Stephen Harper y rencontrait le président des États-Unis George W. Bush et celui du Mexique, Felipe Calderon, à l'occasion d'un sommet de deux jours organisé pour discuter de commerce et de sécurité sur le continent.

Une bande vidéo de la manifestation affichée sur le site YouTube montre trois hommes portant cagoule, l'un d'eux au moins tenant à la main un gros caillou et narguant les membres du groupe. Dans la vidéo, le président du Syndicat des travailleurs des communications, de l'énergie et du papier du Canada confronte le trio - qui se démarque des protestataires pacifiques - exigeant qu'ils jettent les pierres, se démasquent et s'identifient comme policiers.

Les hommes foncent vers le barrage policier et sont immédiatement jetés au sol, menottés et emmenés. Les photographies prises par un autre manifestant montrent les trois hommes au sol portant des bottes identiques à celles des policiers qui les arrêtent.

Les autorités ont d'abord nié les affirmations de manifestants qui soutenaient que des policiers avaient infiltré leurs rangs, mais ils ont reconnu par la suite que les trois hommes étaient bel et bien des policiers. La police affirme que leurs hommes ne faisaient qu'essayer d'identifier des manifestants qui ne protestaient pas de manière pacifique à Montebello.

« Les actions de ces policiers donnent à penser qu'ils n'étaient pas là pour observer, mais bien pour inciter à la violence », dit le CJFE. « Le CJFE se dit préoccupé que ces tactiques policières sabotent les droits légitimes des Canadiens de participer à des manifestations pacifiques. Non seulement ces tactiques policières mettent-elles potentiellement les manifestants pacifiques en danger, mais elles minent aussi le message de la protestation elle-même. »

L'objet principal de la protestation était l'entente de partenariat sur la sécurité et la prospérité, dont il devait être question entre les dirigeants d'Amérique du Nord. Selon les manifestants, les négociations sur l'entente sont secrètes et non démocratiques, et le traité lui-même érode le contrôle qu'exerce le Canada sur ses richesses naturelles, sa sécurité et sa défense.

Consulter les sites suivants :
- CJFE : http://www.cjfe.org
- Bande vidéo sur YouTube de policiers déguisés : http://tinyurl.com/2dzk7q
- CTV : http://tinyurl.com/yqmead
- Forum de discussion sur Rabble.ca : http://tinyurl.com/36pne7
(28 août 2007)

Dernier Tweet :

Journalist Rafael de Morais due back in court today. The plaintiff: Angola's former attorney general claimed immuni… https://t.co/yPsILNKRS8