RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La justice lève la sanction pesant sur l'hebdomadaire "La Voix"

(RSF/IFEX) - Le 6 janvier 2010, le tribunal de première instance de N'Djamena a déclaré "La Voix" "non coupable" des faits qui lui étaient reprochés, l'a relaxé "pour cause de forclusion" et a ordonné "la mainlevée de la saisie provisoire intervenue en date du 3 décembre 2009". Le verdict en appel est attendu pour le 13 janvier.

"Nous avons bon espoir quant à la décision en appel. Nous préparons déjà notre prochaine parution et nous pensons pouvoir publier à nouveau le journal dès le 12 janvier", a confié le rédacteur en chef du journal, Eloi Miandadji, à Reporters sans frontières.

Interrogé par l'Agence France-Presse (AFP), l'avocat du journal, Me Jean-Bernard Padaré, a indiqué: "C'est le triomphe du droit et c'est la preuve que "La Voix" a été régulièrement constitué".

"Avec la saisie des exemplaires du journal, mais surtout l'enlèvement de son directeur de publication et de son comptable, l'acharnement contre "La Voix" avait pris des proportions inacceptables et inquiétantes. Nous accueillons avec beaucoup de soulagement cette décision qui répare enfin une injustice", a conclu Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

Organizaciones y académicos de EE.UU presentaron los “Principios de Santa Clara”, un conjunto de estándares mínimos… https://t.co/S9OqqDSYql