RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les autorités aseptisent la ligne éditoriale d'un magazine

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce les mesures mises en oeuvre par les autorités chinoises pour modifier la ligne éditoriale du magazine "Baixing" ("Le peuple"). La rédaction de ce mensuel réputé pour ses enquêtes sur des affaires de corruption dans le milieu rural, a été placée sous l'égide du ministère de la Propagande après avoir été longtemps contrôlée par le ministère de l'Agriculture.

Dans une interview récente accordée à la radio RFA, l'ancien rédacteur en chef de "Baixing", Huang Lingtian, a expliqué que les autorités "veulent faire du magazine un mensuel "d'art de vivre" adressé à un jeune lectorat rural". La plupart des journalistes d'investigation ont quitté la rédaction. Selon le journaliste, cette transformation, similaire à celle récemment subie par le magazine "LifeWeek", signifie que plus aucun texte original ne sera rédigé par les journalistes de "Baixing".

Ce n'est pas la première fois que le magazine est victime de sanctions. En août 2006, les autorités avaient menacé le magazine afin qu'il ne diffuse pas des informations sur des évictions de paysans à Jiangyin, par des fonctionnaires locaux qui s'étaient attribué leurs terres. De la même manière, le 6 septembre 2006, le site du magazine avait été fermé après avoir diffusé des images de la mort d'un habitant de Jiangyin lors d'une manifestation contre des confiscations de terres.

Dernier Tweet :

La necesidad de legislar sobre cibercrimen en Panamá para respetar los derechos humanos y las garantías procesales:… https://t.co/wKOyS5rpoZ