RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'avocat de plusieurs journalistes et cyberdissidents privé de sa licence

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce la décision des autorités judiciaires de ne pas renouveler la licence d'avocat de Li Jianqiang, l'un des rares à défendre les journalistes et les dissidents.

"Cette sanction est injustifiée et injustifiable. Elle prive de nombreux cyberdissidents et journalistes indépendants d'une défense courageuse face à l'arbitraire de la justice chinoise. Nous demandons à la ministre de la Justice, Madame Wu Aiying, d'intervenir auprès des autorités compétentes pour que Li Jianqiang se voit accorder de nouveau sa licence", a déclaré Reporters sans frontières.

Le Bureau des affaires judiciaires de la province du Shandong (Est) n'a pas accepté la demande de renouvellement de licence professionnelle déposée, en juin 2007, par l'avocat Li Jianqiang. Aucun motif ne lui a été fourni, ce qui l'empêche de faire appel de ce refus.

"C'est une décision très pénible pour moi. Maintenant, je suis au chômage sur ordre du gouvernement. Et je n'ai aucun moyen de faire appel", a déclaré Li Jianqiang à Reporters sans frontières.

Li Jianqiang a défendu l'écrivain Yang Tianshui, le poète Li Hong, l'artiste Yan Zhengxue ou les écrivains indépendants Chi Jianwei, Guo Qizhen, Yang Tongyan, Li Yuanlong, Zhang Jianhong ou Chen Shuqing. Il était également le conseiller juridique de l'organisation Independent Chinese Pen.

Selon l'organisation de défense des droits de l'homme CHRD, Li Jianqiang s'est déjà vu refuser le renouvellement de sa licence en 2003. Avant de commencer sa carrière d'avocat en 1994, il a été professeur, journaliste et écrivain.

Dernier Tweet :

Yangon police dispersed peace march in Burma on May 12 https://t.co/uLvTq8UIMw "Why do these thugs enjoy such impun… https://t.co/2gM4wr65oY