RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le dissident Hu Jia formellement inculpé d'"incitation à la subversion"

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est scandalisée par l'inculpation d'"incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat" du dissident Hu Jia, détenu au secret depuis plus d'un mois à Pékin. Sa famille a reçu le 30 janvier 2008 un document émanant du Bureau du procureur l'informant qu'une procédure allait être engagée pour le juger. Il risque une lourde peine de prison.

"Les autorités de Pékin sont-elles aussi sourdes qu'elles n'ont pas entendu les appels à la clémence en faveur de Hu Jia, venant de Chine et du reste du monde ? Cette inculpation est une insulte aux efforts diplomatiques de nombreux pays qui ont exprimé leur émotion après l'arrestation de ce militant de la liberté d'expression, à six mois des Jeux olympiques", a affirmé Reporters sans frontières.

Un responsable de l'organisation Chinese Human Rights Defenders a confirmé à Reporters sans frontières que le 30 janvier la famille de Hu Jia avait été informée qu'il était inculpé d'"incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat", deux jours seulement avant la fin du délai légal de détention provisoire.

Hu Jia est toujours détenu au secret à Pékin. Ses avocats n'ont pas été autorisés à lui rendre visite. Ils sont au contraire surveillés par la police politique dans leurs déplacements. Hu Jia est malade du foie.

L'épouse de Hu Jia, Zeng Jinyan, et leur fille de deux mois sont toujours assignées à résidence à Pékin. Leur fille est de fait la plus jeune prisonnière politique du monde.

Le Parlement européen d'abord, mais également les Etats-Unis et la Commission européenne sont intervenus auprès des autorités chinoises en faveur de Hu Jia.

Signez la pétition : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25183

Dernier Tweet :

Vietnamese journalist Do Cong Duong convicted again for Facebook posts that reportedly criticize government corrupt… https://t.co/8ac41a2SjJ