RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

RSF est scandalisée des propos du ministre slovène des Sports affirmant que les athlètes devaient éviter d'évoquer les droits de l'homme en Chine

(RSF/IFEX) - "Les propos du ministre slovène des Sports, Milan Zver, affirmant que les athlètes devaient éviter d'évoquer les droits de l'homme en Chine, sont scandaleux, a déclaré Reporters sans frontières. Avec ce genre de déclaration, la Slovénie, qui assure la présidence de l'Union européenne, encourage les autorités de Pékin à ne rien faire pour améliorer la situation des droits de l'homme avant l'ouverture des JO".

"Le ministre slovène sape le travail des institutions européennes, des organisations de défense des droits de l'homme et, plus largement, de tous ceux qui sont attachés à défendre les libertés fondamentales. Nous demandons au Premier ministre slovène, Janez Jansa, qui assure la présidence de l'Union européenne et aux autres membres du Conseil européen de désavouer publiquement le ministre Milan Zver et de réaffirmer que la tenue des Jeux olympiques en Chine doit être l'occasion, pour tous ceux qui souhaitent le faire, d'évoquer la situation des libertés dans le pays", a ajouté l'organisation.

"À moins de six mois de l'ouverture des Jeux, la seule déclaration acceptable d'un ministre des Sports, quel qu'il soit, est de rappeler que les athlètes sont libres de s'exprimer sur tous les sujets qu'ils désirent. Milan Zver devrait prendre exemple sur ses homologues scandinaves qui ont sensibilisé leurs sportifs à la question des droits de l'homme en Chine", a conclu Reporters sans frontières.

"Le sport est trop important. Il est trop important pour être utilisé politiquement", a déclaré le ministre slovène des Sports, Milan Zver, à Associated Press, le 14 février 2008. Il a estimé qu'évoquer les droits de l'homme à Pékin aurait un effet contre-productif sur le pouvoir chinois. "Ils ont besoin de temps. Il faut le leur accorder et ne pas utiliser le sport comme un instrument politique", a-t-il déclaré.

A plusieurs reprises, le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, a pressé les autorités chinoises d'améliorer la situation des droits de l'homme avant les JO de Pékin, et notamment de libérer le militant Hu Jia.

La Slovénie assure la présidence de l'Union européenne depuis le 1er janvier et pour six mois.

Dernier Tweet :

Nepal: @FORUMFREEDOM is alarmed by "discriminatory state behavior towards Nepali journalists which was manifested w… https://t.co/k826qK59zS