RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : LA CHINE EMPÊCHE DES PARTICIPANTS D'ASSISTER À UNE CONFÉRENCE SUR LA LIBRE EXPRESSION

À quel point il est éloquent de voir un rédacteur réputé et un sculpteur danois se voir refuser l'entrée à Hong Kong pour participer en Chine à une conférence sur la libre expression organisée pour la Journée mondiale de la liberté de la presse.

L'Association des journalistes de Hong Kong (Hong Kong Journalists' Association, HKJA) s'est jointe à la Fédération internationale des journalistes (FIJ), à Reporters sans frontières (RSF), au PEN International, à l'Association mondiale des journaux (AMJ) et à d'autres pour lancer le compte à rebours des 100 derniers jours avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin par une conférence de quatre jours qui mettrait en lumière le défi olympique : gagner la libre expression en Chine.

Zhang Yu, rédacteur basé en Suède et secrétaire général du Centre chinois indépendant du PEN International, qui devait présider l'une des séances, ainsi que le sculpteur danois Jens Galschiot, n'ont même pas pu sortir de l'aéroport de Hong Kong. Le « Pilier de la Honte » de Galschiot constitue un monument à la mémoire des victimes du massacre de la place Tian'anmen.

« L'ironie de la situation est douloureuse », a déclaré Isobel Harry, directrice générale du PEN Canada. « Tenir cette conférence à Hong Kong se voulait une démonstration que le peuple chinois était prêt, non seulement à recevoir les Olympiques, mais aussi la liberté d'expression. »

Deux fois au cours de la dernière année, Zhang a été empêché d'entrer à Pékin, et accusé verbalement de « mettre en danger la sécurité nationale ». Cette fois-ci, on l'a retenu pendant 10 heures après son arrivée à Hong Kong en provenance de Suède via Londres, puis contraint de rebrousser chemin.

« Ils ont eu recours à diverses méthodes grossières, notamment la tricherie (parce qu'ils n'avaient jamais eu l'intention de me laisser entrer) et la menace de violence physique pour me forcer à quitter immédiatement le sol de mon propre pays, sans égard pour ma demande de passer quelque temps avec mon avocat pour contester leur décision à Hong Kong », a déclaré Zhang. « C'est là une indication évidente que les conséquences négatives des Jeux Olympiques de Pékin sur les droits des citoyens chinois s'accroissent à mesure qu'on approche de l'ouverture des Jeux. »

Au moment de poser sa candidature pour la tenue des Jeux Olympiques, la Chine, qui demeure le plus important geôlier de journalistes du monde, avait promis d'assurer une plus grande liberté d'expression.

Mais la bonne volonté affichée a été annulée par la répression qui s'est abattue ces dernières semaines sur la dissidence. Les journalistes étrangers qui couvrent la Chine sont régulièrement harcelés et même expulsés - comme on l'a constaté au Tibet.

La situation est encore pire en Chine, où l'on compte au moins 30 journalistes en prison. La peine la plus récente a été décernée le mois dernier à l'éminent militant des droits de la personne et blogueur Hu Jia, qui s'est vu infliger une peine de trois ans et demi de prison pour avoir dénoncé l'escalade de la répression de la dissidence en Chine à la veille des Jeux. La HKJA et la FIJ ont lancé une pétition pour exiger sa remise en liberté, pétition qui sera présentée aux autorités chinoises le 12 mai, anniversaire de naissance de Bouddha. Aller à : http://tinyurl.com/6g65jc

Les organisateurs de la conférence font sombrement observer que le dernier geste de la Chine « signifie que ceux qui croient que les libertés de Hong Kong exerceront une influence positive sur la Chine, ou que la 'fréquentation' de la Chine convaincra comme par magie les autorités de modifier leurs pratiques. »

Consulter les sites suivants :
- WiPC/HKJA : http://tinyurl.com/6237r3
- AMJ : http://www.wan-press.org/article17058.html
- Campagne de l'AMJ pour la libération de la presse en Chine, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse : http://www.worldpressfreedomday.org/
- Centre américain du PEN International : http://tinyurl.com/5xvu3b
- Page de l'IFEX sur la Chine : http://www.ifex.org/fr/content/view/full/577/
Pour une mise à jour sur la façon dont d'autres membres et partenaires de l'IFEX ont commémoré la Journée mondiale de la liberté de la presse, consulter la page de l'IFEX sur la Journée mondiale de la liberté de la presse et cliquer sur les événements dans votre région : http://www.ifex.org/fr/content/view/full/663/

(Illustration courtoisie de AMJ/Michel Cambon)

(6 mai 2008)

Dernier Tweet :

#UAE detained British academic @Mhedgesh for months without charge, denying him due process, @hrw said. Abuses rais… https://t.co/4rIiq5NWpt