RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux jeunes écrivains tibétains arrêtés dans le Gansu

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce l'arrestation des jeunes écrivains tibétains Tashi Rabten et Druklo, étudiants à Lanzhou dans la province du Gansu (Nord-Ouest). Ils ont été interpellés par des policiers armés qui leur reprocheraient leurs écrits sur la situation au Tibet. Leurs chambres universitaires ont été entièrement fouillées, leurs ordinateurs et leurs livres confisqués.

"Nous craignons que les deux jeunes écrivains tibétains ne soient victimes de mauvais traitements lors des premières semaines de détention. Nous demandons aux autorités de la province du Gansu de fournir des informations sur leur sort, et si leur interpellation est liée à leurs écrits, nous appelons à leur libération", a affirmé l'organisation.

Dans la nuit du 4 avril 2010, seize policiers ont perquisitionné le foyer de l'Université des nationalités du Nord-Ouest où Tashi Rabten (nom de plume Therang) et Druklo (nom de plume Shokjang) sont étudiants. Les agents ont confisqué leurs livres en tibétain, leurs téléphones mobiles, leurs ordinateurs portables et leurs documents universitaires.

En janvier 2009, Tashi Rabten a publié un livre en tibétain intitulé "Trakyig" (Lettre de sang), une description des événements de mars 2008 au Tibet. Les forces de l'ordre chinoises ont empêché la vente du livre et ont confisqué les copies déjà distribuées. Les autorités ont censuré le livre pour son contenu politique "suspicieux". Depuis lors, des policiers surveillent leurs activités quotidiennes. Tashi Rabten a déjà été détenu en juillet 2009.

"Si le gouvernement continue à violer notre liberté d'expression, liberté d'assemblée, liberté de penser, et nos vies privées, nous allons sûrement protester", a déclaré un représentant des étudiants de l'université à un journaliste tibétain basé à l'étranger.

Dernier Tweet :

قالت "هيومن رايتس ووتش" إن قوى الأمن الداخلي اللبنانية أوقفت ناشطا حقوقيا بارزا في مجتمع الميم، وضغطت عليه لإلغاء… https://t.co/QpNf2RnXRj