RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Gravement malade, une blogueuse du Fujian doit bénéficier d'une libération définitive, RSF déclare

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières demande avec insistance aux autorités de la province du Fujian la libération définitive de la blogueuse Fan Yanqiong, condamnée à deux ans de prison ferme. Elle vient d'être transférée dans un hôpital car elle souffre de graves problèmes de santé. Deux autres blogueurs, Wu Huaying et You Jingyou, condamnés dans la même affaire, ont été libérés respectivement le 1er et le 4 juin 2010. Ils avaient ensemble dévoilé l'affaire Yan Xiaoling, une femme violée et tuée dans la province du Fujian.

Le 25 août, Fan Yanqiong n'a visiblement bénéficié que d'une libération provisoire pour raisons médicales. En effet, son état de santé s'est dangereusement dégradé au centre de détention du district de Mawei dans la région du Fujian (Sud-Est). L'avocat de Fan Yanqiong, Liu Xiaoyuan, a expliqué que cette autorisation arrive trop tard car l'état de santé de sa cliente a déjà atteint un stade très alarmant. Depuis son incarcération, Fan a déjà déposé huit demandes pour recevoir un traitement médical nécessaire, mais ses demandes avaient toutes été refusées.

Fan Yanqiong est incarcérée à Mawei depuis le 26 juin 2009. Son procès a eu lieu en avril 2010. Déjà, à l'époque, elle ne pouvait même plus se tenir debout, ni respirer normalement. Elle se déplaçait en fauteuil roulant, un masque à oxygène sur le visage. Elle toussait beaucoup, souffrait d'hypertension artérielle, d'atrophie musculaire et de douleur terribles dans tous les membres.

Lors de son transfert à l'hôpital, le 25 août, Fan Yanqiong a déclaré : "Ce que je voudrais dire par dessus tout, c'est que dans ce pays despotique, où la liberté d'expression est limitée, où l'on nous prive de liberté, ceux qui font éclater la vérité sont dans leur bon droit."

Dernier Tweet :

La necesidad de legislar sobre cibercrimen en Panamá para respetar los derechos humanos y las garantías procesales:… https://t.co/wKOyS5rpoZ