RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un nouveau rapport de la FIJ identifie plus de 80 ordres de censure en Chine en 2010

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) vient de mettre au jour une série d'ordres émis en 2010 par les autorités chinoises, qui ont bloqué l'information sur des questions de santé publique, des désastres, des affaires de corruption et des troubles sociaux, qui vont des vaccins défectueux à des explosions mortelles.

Intitulé « Voices of Courage : Press Freedom in China 2010 » (Voix du Courage : La liberté de la presse en Chine en 2010), le document publié par la FIJ de l'Asie-Pacifique décrit plus de 80 ordres restrictifs émis l'an dernier, notamment l'interdiction de rapporter la nouvelle sur les affaires suivantes : un vaccin défectueux qui a tué ou rendu invalides près de 100 enfants; une explosion meurtrière survenue à Aksu, dans la province du Xinjiang; et l'affaire de Zhao Lianhai, l'ancien journaliste et parent d'une victime du scandale du lait contaminé Sanlu en 2008, qui s'est vu décerner en novembre une peine de 30 mois de prison pour avoir organisé des manifestations de protestation et pour avoir accepté d'être interviewé en pleine rue. Le rapport raconte par le menu les châtiments qui ont été infligés à ceux qui ont transgressé les règles.

« Ces violations des droits des journalistes non seulement bloquent l'accès à l'information mais servent aussi à alimenter la culture endémique d'autocensure qui sévit en Chine, qui s'explique par les pressions extraordinaires que subissent chaque jour journalistes et travailleurs des médias », dit la FIJ.

La publication du rapport survient dans la foulée d'une nouvelle série de directives émises le mois dernier et qui « indiquent que la censure devrait persister en Chine en 2011 », dit la FIJ. Les nouvelles directives limitent la couverture de questions comme les désastres naturels, les manifestations de protestation, les procès criminels, les affaires de corruption et la démolition d'habitations. L'expression « société civile » est interdite, tout comme la pratique du vote en ligne, dit la FIJ.

Cliquer ici pour lire « Voices of Courage » (en anglais et en chinois)

Dernier Tweet :

Take a look at @DigitalRightsPK 's “Guidebook on Ethical Journalism for Digital Platforms”, which serves as a handy… https://t.co/L117vJEQCs