RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Rejet de l'appel de la cyberdissidente Wang Lihong, condamnée à neuf mois de prison

(RSF/IFEX) - Le 21 octobre 2011 - Reporters sans frontières déplore le rejet, le 20 octobre 2011, de la demande d'appel de la cyberdissidente Wang Lihong par le tribunal de Pékin. La condamnation à neuf mois de prison, prononcée le 12 août dernier, est maintenue par la Cour.

Wang Lihong est accusée d'avoir "troublé l'ordre public" lorsqu'elle a organisé, en avril 2010, une manifestation de soutien à trois blogueurs jugés pour diffamation par le tribunal de Fuzhou (Sud). Arrêtée le 21 mars 2011, elle a été détenue cinq mois avant d'être traduite en justice, le 12 août. Han Yicun, un de ses avocats, a déclaré que le procès n'avait pas été équitable et que le juge avait fait obstruction en interrompant à plusieurs reprises la défense et l'accusée.

L'artiste Ai Weiwei a apporté son soutien à la blogueuse via un tweet en août 2011 (en chinois et en anglais). Un blog de soutien et une pétition Twitter sont également accessibles sur le net.

Le procès de Wang Lihong est un signal inquiétant de la part du gouvernement chinois, qui accentue son contrôle du Net et en particulier des sites de microblogging comme Sina Weibo (qui a atteint les 200 millions d'utilisateurs). Les autorités chinoises sont préoccupées par la capacité des cyberdissidents à passer de l'activisme virtuel à l'activisme "de terrain", en organisant des manifestations grâce aux réseaux sociaux, comme dans le cas de Wang Lihong.

Depuis le début de l'année 2011 les cyber-attaques contre des médias, institutionnalisation de la censure sur Internet et les arrestations de net-citoyens se poursuivent dans le pays.

La Chine fait partie de la liste des Ennemis d'Internet établie par Reporters sans frontières, et est placée 171ème sur 178 pays dans le classement mondial de la liberté de la presse en 2010.

Dernier Tweet :

#Venezuela: Detienen a vecinos que exigían tener Internet en Aragua https://t.co/wvNxvzCBvl @espaciopublico @ipysvenezuela