RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un cyberdissident condamné pour ses écrits "subversifs"

(RSF/IFEX) - Le 26 décembre 2011 - Reporters sans frontières est choquée par la lourde peine infligée à l'écrivain dissident Chen Xi (de son vrai nom Chen Youcai), le 26 décembre 2011. Le tribunal de Guiyang (Sud-Ouest) l'a condamné à dix ans de prison pour “incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat” pour 36 articles publiés en ligne sur différents sites. Il est également privé de ses droits politiques pendant trois ans.

“Les autorités chinoises ont une fois de plus profité de la période des fêtes pour prononcer une série de condamnations particulièrement sévères à l'égard des militants pro-démocratie. Le délit de “subversion” n'est qu'un prétexte pour faire taire les voix dissidentes, comme celle de Chen Xi et Chen Wei, et provoquer plus d'autocensure. Nous appelons les autorités à les libérer ainsi que tous les prisonniers politiques”, a déclaré l'organisation.

L'ONG Chinese Human Rights Defenders (CHRD) a dénoncé un procès inéquitable et expéditif, au cours duquel la défense a été interrompue à plusieurs reprises. Chen Xi avait été arrêté et placé en détention provisoire le 29 novembre 2011. Il a déclaré qu'il ne ferait pas appel car cela lui semble voué à l'échec. Activiste pro-démocratie de la première heure, Chen Xi a déjà passé treize ans en prison pour ses activités militantes, un argument qui n'a pas joué en sa faveur au cours du procès.

Chen Wei, un autre écrivain dissident, a été condamné à neuf ans de prison le 23 décembre dernier pour le même chef d'accusation.

Dernier Tweet :

The Thai Journalists Association & Thai Broadcast Journalists Association criticized the order of a Thailand govern… https://t.co/AXcSU47mNr