RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Quatre écrivains tibétains emprisonnés pour avoir critiqué les autorités de Pékin

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est choquée d'apprendre l'incarcération de quatre auteurs tibétains, annoncée le 3 août 2009 par la blogueuse tibétaine "Woeser", et confirmée par d'autres blogs locaux, tous bloqués depuis (Aryatara, Ganglin, Sangge, Lmgo). Trois des auteurs ont été arrêtés au cours du premier semestre 2009, tandis que le dernier est détenu depuis mars 2008.

"La répression des auteurs tibétains doit cesser! L'impossibilité pour les écrivains et journalistes de cette province chinoise de s'exprimer librement et de critiquer les autorités de Pékin et la politique du Parti Communiste Chinois (PCC) est une honte pour la Chine. La plupart sont détenus sans avoir été jugés et leur lieu de détention est inconnu. Apprendre l'incarcération de plusieurs personnalités réputées, parfois plus d'un an après les faits, est par ailleurs symptomatique de la difficulté d'obtenir des informations sur le Tibet", a déclaré l'organisation.

Selon un article mis en ligne le 3 août par la blogueuse "Woeser" (Invisible Tibet), Zhuori Cicheng, 27 ans, fondateur de la revue littéraire "La vie de la neige", a été emprisonné le 2 avril 2009, pour avoir écrit des articles "incitant au séparatisme".

Toujours selon la même source, le moine Gang Ni, auteur notamment de "Qui sont les vrais séparatistes?" et "Tibétains, nous devons reconnaître la vérité sur le sida", a été emprisonné le 17 mars dernier.

Le 25 janvier 2009, le journaliste Tashi Rabten, connu sous le nom de plume "Therang", a publié à son propre compte 1000 exemplaires du "Livre de Sang", un recueil de trente-deux articles qui décrivent les émeutes de mars 2008 ayant secoué le Tibet. Therang a été ensuite arrêté la semaine dernière, le 27 juillet. Il est détenu depuis dans une prison de Ruoergai dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine).

Enfin, après avoir dénoncé la sanglante répression des émeutes de mars 2008, Kang Gongque, fondateur du journal de l'université de Barkham au Tibet et éditeur du journal "Gangsai Meiduo", a été arrêté le 20 mars 2008, alors qu'il se trouvait dans le temple Luomo dans le Qinghai (ouest de la Chine, nord du Tibet). Depuis, il purge une peine de deux ans dans une prison de Chengdu, dans la province du Sichuan.

Dernier Tweet :

Cambodia: @cchrcambodia newsletter covers the 39th session of the Human Rights Council in Geneva, where Cambodia f… https://t.co/KQ3ZiYr8QG