RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un vidéaste tibétain condamné à six ans de prison

(RSF/IFEX) - "A l'issue d'un procès marqué par les violations des droits de la défense, un vidéaste autodidacte, dont la seule intention était de recueillir des témoignages de Tibétains, a été condamné à une longue peine de prison. Ce verdict est indigne de la Chine", a affirmé Reporters sans frontières.

"Nous demandons aux autorités judiciaires de permettre à Dhondup Wangchen de faire appel, afin qu'il puisse bénéficier d'un nouveau procès juste et équitable, avec notamment la présence d'un avocat de son choix et d'observateurs internationaux", a ajouté l'organisation.

La famille de Dhondup Wangchen a informé Reporters sans frontières que le réalisateur de documentaires autodidacte, détenu depuis mars 2008, avait été condamné, le 28 décembre 2009, à six ans de prison. Peu de détails ont émergé sur les charges retenues contre lui et sur son état de santé.

Interrogé par l'organisation, son cousin, Gyaljong Tsetrin, réfugié en Suisse, a déclaré être "très triste que toute la procédure judiciaire ait été aussi injuste. Je suis également très préoccupé pour Dhondup Wangchen car il est dans une situation de santé critique. Or, ils lui ont refusé le traitement médical nécessaire pour soigner son hépatite B".

Un tribunal populaire de Xining, capitale de la province du Qinghai (Ouest), qui comporte des régions tibétaines, n'a pas permis à l'avocat, désigné par la famille de Dhondup Wangchen, d'assister au procès. La période d'appel expire le 7 janvier 2010.

Son épouse, réfugiée en Inde, avait déclaré à propos de son mari qu'il voulait simplement "faire quelque chose pour le Tibet".

Interrogé par Reporters sans frontières, Tashi Wangchuk, président de l'Association of Tibetan Journalists, a déclaré: "Nous condamnons cette décision de Pékin qui va à l'encontre de la liberté de la presse. Il est déplorable que les accusations portées contre lui, le lieu de sa détention et son état de santé ne soient même pas connus."

Détenu depuis le 26 mars 2008, Dhondup Wangchen a participé à la réalisation du documentaire 'Leaving Fear Behind', en recueillant des témoignages de Tibétains.
petition

Dernier Tweet :

En #Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/sepcWMKhlZ