RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste et dirigeant autochtone est abattu

Un journaliste et dirigeant autochtone respecté a été abattu le 14 octobre dans le département de Cauca, en Colombie, selon ce que rapportent la Fundación para la Libertad de Prensa (FLIP) et la Commission interaméricaine des droits de l'homme (IACHR). Deux hommes ont ouvert le feu en direction de Rodolfo Maya Aricape, secrétaire du Conseil autochtone López-Adentro et correspondant de Radio Pa'yumat, tandis qu'il était chez lui en compagnie de sa femme et de ses deux filles.

En tant que membre de l'École des communications de l'Association des Conseils autochtones du nord-Cauca (ACIN), Maya couvrait les événements quotidiens de la communauté autochtone locale et commentait souvent les conditions de pauvreté qui y règnent. Il était aussi connu pour ses protestations contre les groupes armés présents dans les territoires autochtones.

« Un crime contre un journaliste autochtone a des répercussions particulièrement graves dans sa communauté, étant donné la situation souvent vulnérable dans laquelle se trouvent les peuples autochtones dans le contexte d'un conflit armé », a déclaré l'IACHR dans l'appel qu'elle a lancé en faveur de l'adoption de politiques pour protéger les journalistes et châtier les auteurs de ces crimes.

Dernier Tweet :

En #Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/sepcWMKhlZ