RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Disponible également en: English   Español   عربي  

Faits saillants de notre réseau :
Costa Rica

La libre expression et la loi | Costa Rica

Le gouvernement costaricien promet de ne pas appliquer aux journalistes la loi sur les délits informatiques

Le tollé provoqué par la promulgation de la très controversée loi sur les délits informatiques, a obligé le gouvernement costaricien à un revirement en catastrophe. L’exécutif s’est engagé, à ne pas appliquer aux journalistes cette législation qui punit d’une peine pouvant aller jusqu’à dix ans de prison la “diffusion d’informations politiques secrètes”.

Costa Rica

Les peines de prison sont retirées de la loi sur la presse

Victoire pour la liberté de la presse : un tribunal du Costa Rica a réformé récemment une loi sur la presse en éliminant une disposition qui prévoyait des peines de prison pouvant aller jusqu'à 120 jours pour diffamation écrite, rapporte le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Costa Rica

DES LOIS ARCHAÏQUES SUR LA DIFFAMATION ENTRAVENT LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Les lois surannées en matière de diffamation, qui servaient à faire taire le journalisme critique au Costa Rica, sont incompatibles avec les normes internationales relatives aux droits de la personne et contredisent certains jugements récents de la Cour interaméricaine des droits de l'homme, disent le Comité mondial pour la liberté de la presse (WPFC), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Dernier Tweet :

Director of #Pakistan's largest media group kidnapped @Pakistan_Press : https://t.co/QmIOmEo2KB @pressfreedom : https://t.co/c0iaJ3Fvhv