RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un réalisateur français détenu depuis cinq jours à Abidjan



(RSF/IFEX) - Gaël Mocaer, réalisateur freelance mandaté par Radio-France Outremer (RFO), est détenu au siège de la Direction de surveillance du territoire (DST) à Abidjan depuis le 17 octobre 2002. RSF exhorte les autorités ivoiriennes, et notamment le ministre de la Communication, Séry Bailly, à tout mettre en oeuvre afin de procéder à sa libération immédiate. "Gaël Mocaer n'a fait qu'exercer son travail et rien ne justifie sa détention prolongée. Les autorités ivoiriennes, qui affirment n'avoir aucun prisonnier d'opinion dans leur pays, doivent absolument assurer sa protection et le libérer au plus vite", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF.




Le 17 octobre, selon les informations recueillies par RSF, Mocaer, réalisateur indépendant de nationalité française, a été interpellé à son hôtel par des agents de la DST. Depuis cette date, personne n'a été autorisé à lui rendre visite. Selon un témoin, des agents seraient revenus à l'hôtel pour chercher ses effets personnels. Aucune explication n'a été fournie et aucune charge n'a été retenue contre lui. Le cinéaste était présent dans le pays pour réaliser un documentaire sur la situation en Côte d'Ivoire à la demande de RFO et de la société Béta Productions. Il dispose d'un visa valable jusqu'au 27 octobre.

Depuis la tentative de coup d'État du 19 septembre, les journalistes et cameramen étrangers sont particulièrement exposés. Plusieurs d'entre eux ont été agressés ou menacés et des caméras ont été confisquées.



Dernier Tweet :

PEN International solicita acción internacional urgente para proteger a los escritores y periodistas del mundo, los… https://t.co/YwjxSZaHzf