RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux autres journalistes interrogés sur l'affaire du rapport sur la corruption

(MFWA/IFEX) - Le 21 juillet 2010, Patrice Pohé, journaliste et conseiller en communication de M. Richmond Tchimou, a été arrêté et détenu sur les ordres de son patron pour avoir prétendument filtré au journal indépendant "Le Nouveau Courrier", le rapport sur une affaire de détournement survenue dans la filière café-cacao du pays.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) en Côte d'Ivoire a rapporté que l'arrestation de Pohé a fait suite à un long interrogatoire qu'il a subi avec Allan Alliali, directeur de publication du journal indépendant "Le Quotidien".

Le correspondant a affirmé que les deux ont été entendus séparément et ont fait l'objet d'une confrontation pendant près de neuf heures. Le 17 juillet, Pohé avait été interrogé, de même que Boni Rosine, secrétaire du Procureur, pendant environ six heures. Pohé devrait être déféré le 23 juillet.

Le Tribunal correctionnel d'Abidjan devant lequel comparaissent les trois rédacteurs détenus du journal "Le Nouveau Courrier" a reporté le délibéré du procès au 26 juillet sans préciser le motif de sa décision.

Entretemps, la Police ivoirienne a dispersé un piquet organisé par le Comité ivoirien pour la Protection des Journalistes (CIPJ) en vue de protester contre la répression des journalistes dans le pays. La Police a confisqué une caméra et deux téléphones portables appartenant aux journalistes. Depuis lors, les appareils leur ont été remis.

Dernier Tweet :

Fiscalía debe considerar que los asesinatos de Valentín Tezada y Jairo Calderón podrían estar motivados por su trab… https://t.co/Y5nG4vEssK