RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

RSF lance son monitoring des médias pendant la campagne du second tour de l'élection présidentielle

(RSF/IFEX) - Paris, le 19 novembre 2010 - Reporters sans frontières débutera, le 20 novembre 2010, date d'ouverture officielle de la campagne du second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, le monitoring de la couverture de cette campagne par les médias publics et privés. Cette mission, mandatée par l'Union européenne dans le cadre d'un projet de "Protection du pluralisme médiatique en période électorale", a été initiée le 15 octobre, au premier jour de la campagne officielle du premier tour de l'élection, et s'achèvera le 26 novembre, deux jours avant la tenue du scrutin du second tour opposant le candidat de la majorité présidentielle (LMP), Laurent Gbagbo, à celui du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Alassane Ouattara.

Reporters sans frontières a constaté avec inquiétude, durant la précampagne du second tour, que certains médias ont remis à l'ordre du jour des thématiques ou des mots d'ordre de nature à alimenter les crises. Ainsi, plusieurs titres de presse écrite, notamment, ont accordé une large part de leurs articles à des considérations ethniques ou ont accusé l'un ou l'autre candidat de vouloir "déstabiliser" la Côte d'Ivoire. L'organisation encourage le Conseil national de la presse (CNP) à continuer d'exercer sa plus grande vigilance pour éviter les outrances et les débordements et appelle tous les médias à assurer une couverture responsable de la campagne dans le respect des règles professionnelles d'éthique et de déontologie.

Reporters sans frontières a aussi constaté, durant cette période, que La Première (la principale chaîne de télévision du groupe public RTI) et La Nationale (la principale chaine de radio du groupe RTI) ont eu tendance à octroyer à Laurent Gbagbo et à ses soutiens une couverture très favorable, tant quantitative que qualitative. L'organisation rappelle à ces deux médias que leur statut de service public leur impose d'être totalement neutres dans la compétition électorale et les invite à agir sans délai pour respecter les règles édictées par le Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA) qui exige que les deux candidats en lice soient traités de manière strictement équitable.

Reporters sans frontières salue néanmoins la décision du CNCA d'organiser un débat contradictoire entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara sur La Première et La Nationale et l'encourage à exercer son rôle de régulateur dans la plus grande impartialité.

Mission

Reporters sans frontières mène, du 15 octobre 2010 à la clôture du scrutin présidentiel, une mission de monitoring des médias ivoiriens. Conduite depuis Abidjan par une équipe d'observateurs, cette mission a pour mandat de mesurer de manière quantitative et qualitative les temps d'antenne et de parole des différentes forces politiques en lice sur les antennes de la radio et de la télévision publiques, ainsi que l'espace consacré à ces forces politiques dans l'organe public de presse écrite, le quotidien Fraternité Matin, et au sein de trois quotidiens privés Le Nouveau Réveil, Le Patriote et Notre Voie. L'objectif de la mission est de veiller au respect des règles d'équité dans les médias publics, et d'équilibre dans les médias privés.

Méthodologie

Reporters sans frontières observe et mesure l'équilibre du temps d'antenne des candidats dans tous les programmes en français relatifs aux élections diffusés sur la chaîne de télévision publique La Première et sur la radio publique La Nationale. Pour la presse écrite, l'organisation compare la surface occupée par chaque candidat et ses soutiens dans les pages du quotidien public Fraternité Matin, et de plusieurs quotidiens privés : Le Nouveau Réveil, Le Patriote et Notre Voie durant la campagne du premier tour, L'Intelligent d'Abidjan, Soir Info et Nord-Sud durant la campagne du second tour. Reporters sans frontières ajoute à cette observation quantitative une analyse qualitative par l'appréciation systématique du ton utilisé par les journalistes et les médias vis-à-vis de tous les candidats dans tous les temps d'antenne et de surface mesurés.

Lire le bilan du monitoring des médias pendant la campagne du premier tour

Dernier Tweet :

On March: ACM hosts Disaster Reporting Symposium https://t.co/DAUyS9CSmA @acmediaworkers @pressfreedom @RSF_inter… https://t.co/Hc3RdqMVb6