RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un imprimeur violemment tué à Koumassi

(MFWA/IFEX) - Marcel Legré, machiniste à l'imprimerie La Refondation Sa, l'éditrice de "Notre Voie", un journal pro-Gbagbo, a été violemment tué le 28 février 2011 dans l'après-midi par des personnes qui seraient des militants pro-Ouattara lors des affrontements armés à Koumassi, ville située au centre du pays.

La correspondante de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que des militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ont envahi la maison de Legré, qui avait rentré après avoir travaillé toute la nuit du 27 février, et l'ont extrait de force.

Selon l'édition de "Notre Voie" parue le 1er mars, après avoir agressé Legré, les militants l'ont traîné quelques mètres plus loin, jusqu'aux environs d'une pharmacie, où ils lui ont asséné des coups de machettes à la tête et sur le reste du corps jusqu'à ce qu'il ait trouvé la mort. Ses assaillants ont ensuite abandonné le corps dans les restes des braises des pneus auxquels ils avaient mis le feu.

Le journal a prétendu que Legré a été assassiné parce qu'il était un agent de La Refondation Sa.

Dans un autre développement, les transmissions de la Radio-Télévision Ivoirienne (RTI), la télévision d'Etat, ont été interrompues dans le district d'Abidjan suite aux affrontements survenus entre les forces pro-Gbagbo et pro-Ouattara. Ces affrontements ont provoqué un incendie qui a détruit le matériel du centre émetteur de la station situé à Abobo, au nord de la capitale.

Dernier Tweet :

Preventing journalists from doing their work, unlawful arrests and assaults condemned by HRNJ-Uganda. Full statemen… https://t.co/zGPxWXE6Tf