RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Journaliste pro-Gbagbo kidnappé, puis relaché

(MFWA/IFEX) - Le journaliste-écrivain Serge Grah, qui est également contributeur au journal pro-Gbagbo "Le Temps", fut enlevé le 4 juin à 7h30 par six hommes armés cencés être des éléments des Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), loyales au président Alassane Ouattara.

Le correspondant de Media Foundation for West Africa (MFWA) rapporte que les militaires ont kidnappé le journaliste à son domicile sis à Yopougon, le plus grand quartier d'Abidjan, capitale économique du pays et fief de l'ancien Président Laurent Gbagbo, vers 7h30 TU. Il a été relâché le même jour.

Serge Grah, est l'auteur du livre "La misère de nos comportements", un recueil de textes de libres opinions virulent à l'égard d'Alassane Ouattara, la France et l'ONU.

"Je n'ai subi aucune brimade, mon ordinateur a été emporté. Mon répertoire téléphonique a été inspecté minutieusement. N'ayant rien trouvé de compromettant, j'ai néanmoins été embarqué pour le camp commando de Locodjro. Une fois au camp militaire, j'ai à nouveau été cuisiné pendant des heures puis gardé à vue dans un bureau. Ils m'ont relâché dans la soirée et m'ont remis tout mon matériel", a déclaré le journaliste écrivain lors d'une conversation téléphonique.

Depuis la chute de l'ancien président Laurent Gbagbo, le 11 avril, la plupart des journaux considérés ou censés lui être proches sont devenus victimes d'agression. Le 24 mai, la Directrice des ressources humaines de l'entreprise editrice du journal "Le Temps" à été arrêtée par les FRCI ; elle a été relâchée le même soir.

Le cadavre de Lago Sylvain Gagneto, Rédacteur en chef adjoint de la Radio Yopougon a été trouvé dans une tombe commune à Yopougon.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

#Paraguay: denuncian amenazas y coacción de intendente local a periodista: https://t.co/zIlw0BJM5X @PeriodistasPy… https://t.co/xursgvUmDN