RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les autorités lèvent la suspension des journaux privés en Côte d'Ivoire

(MFWA/IFEX) - 24 septembre 2012 - Le Conseil National de la Presse (CNP), l'instance de régulation de la presse, a décidé le 17 septembre de lever les sanctions qu'il avait imposes à six journaux privés pro-Gbagbo pour avoir tous reproduit un article publié à l'origine par Notre Voie, un autre quotidien pro-Gbagbo.

Le 7 septembre 2012, l'instance de régulation a réprimandé et suspendu Notre Voie pour six publications pour avoir publié les photos des personnalités du régime déchu avec la légende de « ministre » qui a donné l'impression de « l'existence de deux gouvernements en Cote d'Ivoire ».

Par conséquent, le CNP a, le 12 septembre, décidé de suspendre le Nouveau Courrier, LG Info, Aujourd'hui and Le Quotidien d'Abidjan pour six publications chacun, tandis que L'Alternative a été suspendu pour 12 publications pour avoir sciemment reproduit l'article, d'où le renforcement de la notion de « l'existence de deux gouvernements en Côte d'Ivoire ».

La correspondante de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que la décision de l'instance de régulation de lever les suspensions fait suite à l'intention des journaux de déposer une plainte contre le CNP auprès de la Cour Suprême du pays.

Selon la correspondante, après plusieurs médiations par le Groupement des Editeurs de la Presse de Côte d'Ivoire (GEPCI) et la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), le CNP a enfin décidé de suspendre la mesure frappant les journaux.





Dernier Tweet :

Reporters Without Borders (@RSF_inter) , Committee to Protect Journalists (@pressfreedom) and Human Rights Watch (… https://t.co/ZpJq1CgiGa