RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Éditeur libéré après plus d'un an de prison en Côte d'Ivoire

Reporters sans frontières a appris avec soulagement la remise en liberté, le 3 mai 2013, du directeur général du groupe Cyclone, Ousmane Sy Savané, à l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. Il avait été emprisonné le 27 mars 2012 pour "atteinte à la sûreté de l'Etat". Il ne s'agit cependant que d'une libération provisoire.

Reporters sans frontières se joint à l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI) pour réclamer sa remise en liberté définitive.

"L'organisation se félicite de cette décision de la justice ivoirienne, mais nous demandons aux autorités de lever toutes les charges retenues contre Ousmane Sy Savané" a déclaré Reporters sans frontières. "Le directeur général du groupe Cyclone a été détenu pendant plus d'un an pour sans que des preuves solides ne soient apportées à l'appui de l'accusation".

"Une justice impartiale est essentielle à la réconciliation en Côte d'Ivoire. Reporters sans frontières espère que ce développement marquera la fin du recours par la justice ivoirienne à des mesures de privation de liberté pour les journalistes dans l'exercice de leur métier" a ajouté l'organisation.

Reporters sans frontières exhorte les autorités ivoiriennes à poursuivre leurs efforts pour garantir véritablement la liberté d'expression.

Dernier Tweet :

Self-advocacy and persistence are key to making progress- lessons learned from human rights defender @jbedoyalimahttps://t.co/Fg0wVtpsJE