RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Côte d'Ivoire: Des jeunes s'en prennent la résidence de journaliste, demandent son exil

Un homme épingle les premières pages des journaux sur un mur, à Abidjan, le 18 janvier 2013
Un homme épingle les premières pages des journaux sur un mur, à Abidjan, le 18 janvier 2013

REUTERS/Thierry Gouegnon

Un groupe de jeunes mécontents ont attaqué la résidence du correspondant régional du quotidien indépendant ivoirien Soir info à Dabou, une ville au sud de la Cote d'Ivoire. L'attaque qui a eu lieu le 30 Octobre, 2015, fait suite à des reportages que les assaillants qualifiaient d'injustes. Ils lui ont accusé de faire des reportages qui donnent à leur communauté l'image d'une ville toujours en ébullition.

Selon la correspondante de la MFWA en Côte d'Ivoire, Koffi Kouassi Norbert dont le nom de plume est Norbert N'Kaka, a raconté que les jeunes ont attaqué sa résidence au moment où il était convoqué par le député-maire de Dabou, Mr. Sessi Soukou.

Selon le journaliste, le député-maire était également mécontent de son travail.

Il a ajouté que dès qu'il s'était présenté devant le député-maire, une cinquantaine des jeunes ont attaqué sa maison. « Ils ont fracturé la porte de ma chambre et y sont rentrés. Tous mes enfants sont traumatisés. N'eût été l'intervention d'un voisin, ils voulaient les enfermer dans la maison et partir avec les clés. Ils sont passés à ma poissonnerie, ont fermé le coin et ont jeté les clés,» dit le journaliste à l'Agence Ivoirienne de la Presse.

Des rapports indiquent aussi que les jeunes exigent le départ du journaliste de la ville.

La MFWA condamne l'incident et exhorte les autorités ivoiriennes à enquêter sur l'affaire afin de punir les coupables. Nous appelons également aux autorités d'assurer la protection nécessaire au journaliste pour lui permettre d'exercer son travail journalistique.

Dernier Tweet :

#Brasil: el V Manual de #Periodismo #Humanizado muestra como tratar los temas del colectivo #LGBTQI+… https://t.co/Iu1YMX0t0M