RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Journalistes détenus pour une publication sur la révolte des soldats ivoiriens ont été libérés

AP Photo/Schalk van Zuydam, File

Cet article a été initialement publié sur mfwa.org le 15 février 2017.

Six journalistes détenus le 12 Février 2017 pour une publication récente sur la révolte des soldats ivoiriens ont été libérés.

Coulibaly Vamara et Hamadou Ziao du journal Inter; Bamba Franck Mamadou de Notre Voie; Gbané Yacouba et Ferdinand Bailly de Le Temps et Jean Bedel Gnago du Soir Info ont tous retrouvé la liberté provisoire le 14 Février, après avoir passé 48 heures en détention.

En annonçant la libération des journalistes à l'Agence France Presse (AFP), Guillaume Gbato, le responsable du Syndicat de la presse privée en Côte d'Ivoire, l'organisation principale de la presse privée du pays a déclaré que les six journalistes, restent cependant, sous « les charges d'atteinte à la sécurité de l'État et incitation des soldats aux actes de révolte ». Il a ajouté que «C'est un soulagement, mais nous demandons l'abandon total de toutes les charges retenues contre nos confrères. ».

De nombreuses organisations nationales et internationales ont protesté contre cette arrestation qu'elles est considèrent comme une flagrante atteinte à la liberté de la presse.

La MFWA salue la libération des six journalistes et exhorte les autorités à mettre fin à leurs poursuites judiciaires.

Dernier Tweet :

En Venezuela Cabello sigue hostigando periodistas desde @ConElMazoDando https://t.co/hEb3QhkpDU @ElPitazoTV… https://t.co/tXPAYwoouE