RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'institut cubain de radio et télévision restreint l'accès des employés des médias officiels à Internet

(RSF/IFEX) - Le 13 août 2007, l'Institut cubain de radio et télévision, sur ordre du ministre de la Communication, Ramiro Valdés, a envoyé une lettre aux dirigeants des médias officiels annonçant de nouvelles restrictions pour leurs personnels. Les sites Web et les services de messagerie électronique devront êtres consultés à partir d'un portail de l'entreprise cubaine de télécommunications, http://www.enet.cu/ , ce qui permet au gouvernement de contrôler facilement les utilisateurs et leurs activités sur la Toile.

"Cette mesure est une preuve supplémentaire de la paranoïa du gouvernement, qui se donne les moyens de surveiller les faits et gestes sur la Toile des journalistes des médias officiels, en les forçant à s'informer et à communiquer via un site officiel. Il est important de rappeler que l'immense majorité des citoyens cubains ne peut pas avoir de connexion au Réseau, sous prétexte que l'embargo américain empêche son développement", a déclaré RSF (voir l'alerte de l'IFEX du 20 octobre 2006).

Selon l'agence Encuentro en la Red, ce document, envoyé le jour de l'anniversaire de Fidel Castro, somme également les médias de sélectionner de façon "appropriée" le personnel chargé de l'actualisation des sites Web. Les services de navigation, accessibles aux journalistes de "confiance" pourraient faire l'objet de contrôles renforcés.

Les journalistes des quotidiens officiels "Granma", "Juventud Rebelde" et "Trabajadores", concernés par cette mesure, seront contraints d'utiliser le nouveau système de connexion.

Cette décision fait suite aux déclarations de février 2007 du ministre de la Communication à propos d'Internet qu'il qualifiait d'"outil d'extermination globale" qui devait être impérativement "contrôlé".

D'après Encuentro en la Red, le temps de navigation sur le Web des journalistes de la presse écrite a été limité à une heure par jour depuis 2003. En avril 2007, le gouvernement a bloqué l'accès aux sites Yahoo et Hotmail dans les radios et télévisions officielles.

Dernier Tweet :

Pakistani journo Muhammad Yasir fled his homeland after a grenade attack on his office. He travelled across Europe… https://t.co/V3GgySIao8