RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste indépendant arrêté une nouvelle fois dix jours après sa dernière remise en liberté

(RSF/IFEX) - Le journaliste Calixto Ramón Martínez Arias, correspondant de "Hablemos Press", a été de nouveau arrêté, le 25 mai 2010, par des agents de la Sécurité de l'État, alors qu'il couvrait une manifestation organisée par des dissidents à La Havane. Son collègue Carlos Serpa Maceira, journaliste indépendant, a également été interpellé avec six autres manifestants mais rapidement libéré.

Le journaliste devait être transféré à Camagüey au lendemain de son arrestation, mais nous sommes à ce jour sans connaissance de son lieu de détention. Calixto Ramón Martínez avait été libéré le 14 mai 2010, après trois semaines de détention dans la prison de Valle Grande, pour "outrage aggravé'' contre des agents de police.

Nous nous préoccupons également de l'état de santé des journalistes Normando Hernández González, José Luis García Paneque et Juan Carlos Herrera Acosta, tous trois détenus depuis le Printemps noir de mars 2003 et condamnés respectivement à vingt-cinq, vingt-quatre et vingt ans de prison sous de fausses accusations d'"espionnage". Qu'en est-il du geste humanitaire promis par les autorités de La Havane après une médiation de l'Église catholique?

Dernier Tweet :

Mujeres periodistas fueron agredidas en la apertura de edificio presidencial https://t.co/NzEgznMR4P @ANPBOLIVIA #Ataques