RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Disponible également en: English   Español   عربي  

Projecteur: République tchèque

Les journalistes condamnent une nouvelle loi sur l'écoute électronique policière

Dans un nouveau rapport sur le climat de la liberté de la presse en République tchèque publié ce mois-ci, l'Institut international de la presse (IIP) indique que de nombreux rédacteurs font part de leur grave inquiétude au sujet d'une loi récente qui rend illégal de publier quelque information que ce soit résultant d'une écoute électronique par la police.

Faits saillants de notre réseau :
République tchèque

République tchèque

Le rédacteur en chef d'un hebdomadaire agressé

(RSF/IFEX) - Tomas Nemecek, rédacteur en chef de l'hebdomadaire "Respekt", a été agressé par deux inconnus le 17 janvier 2004. Le journaliste et ses collègues n'excluent pas que cette attaque soit liée à des enquêtes publiées récemment par le magazine.

République tchèque

LE PREMIER MINISTRE MENACE D?ACCULER UN MAGAZINE À LA FAILLITE

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), l’Association mondiale des journaux (AMJ) et l’Institut international de la presse (IIP) rapportent que le premier ministre de la République tchèque, Milos Zeman, a menacé d’acculer à la faillite l’hebdomadaire indépendant “Respekt”, en représailles à ses reportages sur la corruption au sein du gouvernement. Le 22 octobre dernier, rapporte l’IIP, Zeman a annoncé qu’il entamerait une série de poursuites judiciaires contre l’hebdomadaire et son rédacteur en chef Petro Holub “pour s’assurer que ‘Respekt’ cesse enfin d’exister”.

Dernier Tweet :

Report reveals shocking levels of discrimination aganst transgender women in #Cambodia https://t.co/gC5vkHxLY1 @ASEANMP @AJIIndo @ASEANSOGIE