RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un des trois journalistes de la RTNC libéré à Kinshasa

(JED/IFEX) - Eugène Risasi Tambwe, journaliste et syndicaliste à la RTNC (Radiotélévision Nationale Congolaise, chaîne publique) a été libéré, le 31 juillet 2007 à 15h00 (heure locale). Le journaliste a déclaré à JED, le 2 août 2007, avoir été déchaussé, menotté et avoir reçu 30 coups de fouet au camp militaire Colonel Tshatshi. Aucun grief n'a été retenu contre lui.

Selon Risasi, Vincent Hata et Michel Shango restent encore détenu pour raison d'enquête. Tandis que Makolo Tshilumbayi n'a pas été identifié comme journaliste à la RTNC.

Arrêtés, depuis les 26 et 27 juillet 2007, par les éléments de la Garde Républicaine (GR) commis à la garde des installations de la RTNC à Kinshasa/Lingwala, Vincent Hata, Michel Shango et Eugène Risasi Tambwe ont été transférés, le 28 juillet, dans les cachots de la DRGS (Direction des renseignements généraux et services spéciaux de la police) à Kin-Mazière après un bref séjour au camps militaire colonel Tshatshi.

Les journalistes sont officiellement accusés "d'injures publiques et outrage envers le chef de l'Etat, tentative de déstabiliser la RTNC et discréditer le gouvernement par le déclenchement d'une grève et tentative d'organiser une réunion syndicale malgré le refus de l?Administrateur-délégué général.

Dernier Tweet :

En #Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/sepcWMKhlZ