RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Des militaires insurgés saccagent les installations d'une radio communautaire

(JED/IFEX) - Les locaux de la Radio Colombe, station communautaire émettant à Rutshuru, localité située à 75 km à l'est de Goma, chef-lieu de la province du Sud Kivu, ont été saccagés, dimanche 2 septembre 2007, par des militaires insurgés fidèles à Laurent Nkunda, un général dissident des FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo), en guerre, depuis quelques jours, contre les forces loyalistes.

Selon Beguine Uwimana, un des responsables de la Radio Colombe, interrogé à Goma par l'AFP (Agence France Presse), et sur base des informations recueillies par Journaliste en danger (JED), les militaires de la Brigade Bravo, dirigés par un certain colonel Makenga, ont fait irruption, vers 19h00 (heure locale), dans les installations de la radio, situées à proximité du quartier général de la Brigade, et ont emporté l'émetteur ainsi que tout le matériel de la station. Depuis la radio a cessé d'émettre.

Dans leur fougue, les insurgés ont amené avec eux trois animateurs de la radio et deux techniciens d'une compagnie locale d'électricité trouvés sur les lieux. D'après les informations obtenues par JED, les animateurs ont, par la suite, réussi à s'échapper tandis que les autres personnes "enlevées'' n'ont toujours donné aucun signe de vie.

Interrogés sur cette attaque de la radio, les responsables du CNDP (Congrès national du peuple, mouvement politico-militaire créé par le général Laurent Nkunda), ont nié tout responsabilité dans le pillage et l'enlèvement des personnes disparues en les attribuant à des inciviques.

Dernier Tweet :

What impact do internet shutdowns have on ordinary people around the world? Check out the Shutdown Stories Project… https://t.co/A0PClVpiCn