RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux journalistes ougandais libérés après six jours de détention à Goma

(JED/IFEX) - Paul Harera Sebikali et Robert Isaur, journalistes ougandais à l'hebdomadaire indépendant "The Monitor" paraissant à Kampala (capitale de l'Ouganda), ont été remis en liberté, mardi 9 octobre 2007 à 20h00 (heure locale), par le colonel Delphin Kayimbi, commandant adjoint de la 8ème région militaire à Goma, capitale de la province du Nord Kivu, à l'est de la RD Congo. Aucune charge n'a été retenue contre eux.

Les deux journalistes avaient été appréhendés, mercredi 3 octobre 2007, dans la localité de Mugunga (située à 15 km au sud de Goma), alors qu'ils se dirigeaient dans le territoire de Masisi, fief du CNDP (conseil national pour la défense de la patrie, mouvement politico-militaire dirigé par le général dissident Laurent Nkunda).

Placés en détention au bureau des renseignements de ladite région militaire, Sebikali et Isaur avaient été soupçonnés, au moment de leur interpellation, de "tentative de livraison d'armes au général dissident". Mais selon le colonel Delphin Kayimbi, que Journaliste en danger (JED) avait pu joindre, il leur était officiellement reproché d'avoir voulu "entrer en contact avec l'ennemi de la RDC et faire des interviews sans l'accord des FARDC (forces armées de la République démocratique du Congo) en cette zone de guerre".

Dernier Tweet :

Azerbaijani activist Ilgar Mammadov: Released from jail after 5 years but still not free https://t.co/ysZWsFUKjU @P24Punto24