RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste reçoit des menaces de mort, contraint à la clandestinité à Kananga pour avoir prédit l'échec de la rentrée scolaire

(JED/IFEX) - Jeff Kande, journaliste à la Radio-télévision Amazone (RTA), chaine privée émettant à Kananga, capitale de la province de Kasaï Occidental, au centre de la RD Congo, a reçu, lundi le 25 août 2008 des appels téléphoniques anonymes le menaçant de mort imminente.

Selon les informations recoupées par JED, ces menaces font suite à la diffusion, mercredi 20 août 2008 sur RTA, de l'émission intitulée "Pourquoi ne pas en parler". Lors de cette émission ayant pour thème: "La rentrée scolaire face au développement de la province", le présentateur aurait prédit l'échec de la rentrée scolaire 2008 si les revendications salariales des enseignants ne sont pas satisfaites.

Alors même que l'émission était en cours, Kande a reçu un appel téléphonique d'un inconnu lui disant "Si la rentrée scolaire est boycottée le lundi 1 septembre 2008, c'est toi qui prendra en charge les enseignants; au cas contraire, nous savons là où tu restes et tu vas le payer cher".

Quelques jours après, des personnes se présentant comme des agents de l'Agence Nationale des Renseignements (ANR), ont surgi à la RTA à la recherche du journaliste. Ce dernier a réussi à s'échapper à l'insu de ces agents. Pris de peur, le journaliste a décidé d'entrer en clandestinité.

Dernier Tweet :

قالت "هيومن رايتس ووتش" إن قوى الأمن الداخلي اللبنانية أوقفت ناشطا حقوقيا بارزا في مجتمع الميم، وضغطت عليه لإلغاء… https://t.co/QpNf2RnXRj